Soumis par Anonyme (non vérifié) le lun 08/12/2014 - 01:00
Mots clés
Section
Body
Pour réagir à la politique immobilière des CFF, il faut faire pression sur le Conseil fédéral. Signez notre pétition en ligne! Les Chemins de fer fédéraux (CFF) se trompent de direction avec leur politique immobilière. Pour cette raison, «nous demandons au Conseil fédéral de rappeler les CFF à leur devoir de mettre davantage leurs terrains libérés à disposition pour y construire des logements à loyer modérés et d’utilité publique.» Le Conseil fédéral élabore tous les deux ans des buts stratégiques pour les CFF. Il devrait approuver les prochains en janvier 2015. Il a été rendu public début novembre que le projet de contrat de prestations des conseillères fédérales Doris Leuthard et Eveline Widmer-Schlumpf prévoirait de continuer à soumettre les CFF aux «rendements usuels» de l’immobilier. Ces dernières années le secteur immobilier des CFF a contribué à assainir la caisse de pension et à financer l’infrastructure ferroviaire pour un montant de 185 millions de francs par année. Le gouvernement a pourtant décidé en janvier dernier d’étudier la possibilité d’une mise à disposition plus importante de terrains propriété des CFF pour y construire des logements d’utilité publique ou à prix modéré. Le résultat d’une telle étude reste malheureusement inconnu à ce jour. Au contraire, Jürg Stöckli, directeur immobilier des CFF, fait savoir dans une interview que le secteur immobilier représentera à l’avenir une part de 11 à 15% du chiffre d’affaires total des CFF alors qu’actuellement il se situe à 4%. La pression pour accroître la rentabilité sur les biens-fonds des CFF s’intensifie. Et ce sont surtout des logements de haut standing qui s’y construisent. Il faut faire pression sur le Conseil fédéral pour qu’il fasse changer de cap les CFF en matière immobilière. Pour signer la pétition: Rendez-vous sur la page Web de notre campagne nationale www.loyersabordables.ch   Conseil fédéral: des actes, s'il vous plaît! L’Assemblée générale de l’ASLOCA a réélu samedi 22 novembre 2014 à Berne par acclamation Marina Carobbio à la présidence, ainsi que Balthasar Glättli et Carlo Sommaruga aux vice-présidences nationales. Tous trois devront piloter la mise en oeuvre du programme quadriennal 2015-2018 adopté par les délégués. Réunie à Berne le 22 novembre 2014 en présence d’une centaine de délégués des 22 sections que compte la Suisse, l'Assemblée générale de l'ASLOCA, demande aux autorités fédérales de passer aux actes après avoir accepté les mesures recommandées par le groupe du Dialogue entre la Confédération, les cantons et les villes pour la politique du logement. Ce rappel est devenu indispensable, car, comme l'a souligné notre présidente Marina Carobbio «des orientations prises depuis peu par la Confedération contredisent la volonté exprimée par le gouvernement en janvier dernier de s'attacher aux questions du logement». En effet, le Conseil fédéral a proposé une réduction dès 2015 des fonds de roulement en faveur des logements d'utilité publique. Au surplus, les conditions de rendement sur l'immobilier imposées au CFF, les empêchent de construire des logements à loyers abordables sur leurs terrains. «Il est temps que le Conseil fédéral corrige le tir», a encore déclaré Marina Carobbio.

Carlo Sommaruga Secrétaire général Asloca Romande

Nous contacter

Nos sections sont à votre écoute pour répondre à vos questions. Appelez-nous pour prendre un rendez-vous.

Contacter votre section

Nous trouver

L’ASLOCA est présente sur l’ensemble du territoire national. Trouvez votre section de référence en insérant votre code postal dans la barre de recherche ci-dessous ou utilisez la carte interactive

Calculateur de loyer 

Est-ce que votre loyer est basé sur le taux hypothécaire de référence actuel ? Si ce n’est pas le cas, vérifiez si vous avez le droit à une baisse de loyer.

Vérifiez votre loyer

Newsletter

L’inscription à notre newsletter permet de rester au courant des dernières informations concernant le droit du bail et la politique du logement en Suisse. Elle contient aussi des conseils pratiques sur la location.

S'abonner à la newsletter