SUISSE – Initiative «Davantage de logements abordables» : Chantage explicite d’un conseiller fédéral contre une initiative populaire

La majorité du Conseil national a refusé ce jour l’initiative «Davantage de logements abordables» par 143 voix contre 54. Face à la hausse des loyers qui se poursuit, le Conseil national n’entend pas améliorer les conditions d’habitation en faveur de la population.  Le crédit pour les logements d’utilité publique, accepté par 124 voix contre 73, est indispensable, afin de maintenir l’encouragement des coopératives à son niveau actuel. Les débats ont montré une fois de plus que la majorité actuelle du Conseil national est dépourvue de toute intention d’améliorer le sort des locataires. Les problèmes d’une nette majorité locataire de la population ne sont pas pris en compte.

Ce matin, les propos prononcés ont démontré le vrai but du lien conditionnel établi entre l’initiative pour des logements abordables et le fonds de roulement en faveur des coopératives d’habitation. Pour sa dernière séance devant le Conseil national, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a ainsi déclaré que l’objectif était bien d’établir une « pression sur l’épaule » des initiantes et initiants en vue du retrait de l’initiative «Davantage de logements abordables». Voilà qui n’est pas seulement un chantage mais qui se trouve en contradiction crasse avec l’outil démocratique de l’initiative populaire. Un tel comportement n’est pas digne de notre démocratie!

Le Conseil des Etats devra assurer l’an prochain son rôle de chambre de réflexion et supprimer la condition qui lie l’initiative avec le fonds de roulement au bénéfice des logements d’utilité publique.

Lien: https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/amtliches-bulletin/amtliches-bulletin-die-videos?TranscriptId=240156