Droit au logement

n°247 – septembre 2020

  • couverture journal Asloca

Editorial

Lorsqu’on évoque la pollution en Suisse ou dans le monde, on pense souvent à celle occasionnée par la mobilité, comme les déplacements en avion, en voiture, en bateau et autres, c’est-à-dire la pollution de l’air. Mais il existe d’autres formes, moins connues, contre lesquelles on agit moins, notamment parce qu’on connaît moins bien leurs conséquences.
Elles ne sont pourtant pas inoffensives. Il s’agit premièrement de la pollution lumineuse, que nous abordons dans ce journal. Trop de lumière, tout le temps, cela a des conséquences sur la faune, la flore et les êtres humains. Il existe des moyens simples de réduire cette pollution, sans toutefois renoncer à la sécurité. Depuis quelques années, des mesures sont prises régulièrement, le plus souvent au niveau communal, afin d’améliorer la situation en Suisse.
Bornes wifi, antenne 5G, domotique: nous sommes continuellement entourés d’ondes. Comment agir au mieux face à cette tendance qui a aussi des conséquences sur notre santé. Cela fera l’objet d’un dossier dans un tout prochain numéro.
Dans ce numéro, vous trouverez également un article sur le fonctionnement de l’ASLOCA Genève, un second sur une réforme fiscale mal ficelée et enfin un texte sur la fin du régime HLM et ses conséquences.
Dans le Jura, les élections cantonales auront lieu à la mi-octobre. L’ASLOCA TransJura présente ici la candidate qu’elle soutient.

Bonne lecture!

Henriette Schaffter
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.