Droit au logement

n°244 – mars 2020

Editorial

Vous habitez un appartement depuis vingt ans. Vous payez votre loyer tous les mois. Mais savez-vous à qui appartient ce logement? A qui va cet argent?
On connaît parfois très bien le propriétaire, qui habite juste à côté. Mais il devient de plus en plus courant que ce propriétaire soit une société
immobilière qui possède l’équivalent de la totalité d’une ville suisse. Cette déshumanisation du logement est dénoncée par la rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le logement convenable, que certains ont vue dans le film «Push», projeté dans le cadre de la campagne pour la votation du 9 février. Cette dernière estime que chacun d’entre nous peut contribuer à remettre la question du logement dans le domaine des droits de l’homme. C’est ce que fait l’ASLOCA depuis longtemps…

Nous revenons évidemment également sur la votation du 9 février, avec une analyse du président de l’ASLOCA Suisse et une revue de presse en fin de journal.

A Genève, ce n’est pas fini. Il est maintenant temps de voter pour les exécutifs et législatifs communaux. Des résultats des élections des 15 mars et
2 avril dépendront la future politique du logement des communes genevoises, là où les défis sont très nombreux. Alors n’oubliez pas de voter et faire voter pour les candidats soutenus par l’ASLOCA, qui sauront vous défendre!

Bonne lecture!

Henriette Schaffter
Rédactrice en chef

 

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.