Droit au logement

n°252 – septembre 2021


Editorial


Même si la nouvelle loi sur le CO2 n’a pas passé la rampe en juin, les objectifs de la stratégie énergétique choisie par la Suisse devront être poursuivis ces prochaines années. Au programme notamment, et c’est le point qui concerne une grande partie des locataires, les assainissements énergétiques des immeubles d’habitation suisses ayant plusieurs décennies.
Il s’agit des transformations des immeubles qui permettront des économies d’énergie, à savoir le passage de systèmes de chauffage fonctionnant à l’énergie fossile à des systèmes fonctionnant à l’énergie renouvelable, une meilleure isolation des façades, de meilleures fenêtres. Certains immeubles peuvent même être dotés de leurs propres systèmes de production d’énergie (panneaux solaires notamment).
Ces travaux ont évidemment un coût, qu’il convient de partager en bonne intelligence. Ils ont également des conséquences: des nuisances (bruits, locaux inutilisables, balcons condamnés, etc.), mais aussi des avantages puisqu’ils améliorent le confort des locataires à long terme (une meilleure isolation signifie hiver au chaud et été au frais) et diminuent les charges (chauffage).
Les revendications de l’ASLOCA sont indiquées en page 7 de ce journal. Le président de l’ASLOCA Suisse explique les enjeux de la nouvelle loi sur le CO2 pour les locataires en page 3. Philippe Thalmann, scientifique, donne quelques pistes
en page 8. Enfin, Fabrice Berney fait le point de la situation sur cette thématique dans le canton de Vaud en page 10. C’est donc ce sujet d’actualité qui occupe une bonne partie de ce numéro.
Mais Droit au logement aborde également les élections cantonales fribourgeoises de cet automne ainsi que l’actualité des locataires à Genève et à Berne.

Bonne lecture!

Henriette Schaffter
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.