MESSAGE – Quelle belle force!

L’ASLOCA Suisse fêtera son 220 000e membre lors de sa prochaine assemblée générale. Ce sera l’occasion non seulement de féliciter la personne qui aura inscrit son nom au juste moment sur une carte d’adhésion, mais aussi de souligner la croissance régulière de notre association nationale.

Cette croissance est le résultat de l’important engagement de centaines de militants de notre organisation à travers toute la Suisse. Ces militants, ce sont les membres des comités cantonaux et régionaux, les responsables des secrétariats cantonaux et national, les consultants bénévoles, les avocats-conseils, les assesseurs locataires, comme les élus municipaux, les députés cantonaux et les membres du Parlement fédéral issus de nos rangs.

La force de l’ASLOCA Suisse ne se mesure pas seulement au nombre de ses adhérents, mais aussi et surtout à l’engagement sérieux et généreux de toutes celles et tous ceux qui, dans leur champ de compétence, font vivre l’ASLOCA. C’est grâce à cette force que nous avons pu déposer notre initiative «Davantage de logements abordables» et c’est avec cette force que nous allons à la bataille de la votation en 2020. Cette bataille, nous la mènerons, coûte que coûte, avec au bout l’espoir de la victoire, car le logement abordable que nous défendons garantit la dignité de chacune et chacun.

En effet, notre association, dans ses divers combats cantonaux ou fédéraux, comme celui pour davantage de logements abordables, est toujours du côté de la dignité. La dignité commence lorsque l’on dispose d’un logement abordable que l’on ne craint pas de perdre à tout instant en raison d’un loyer trop cher impossible à assumer. Cet engagement pour la dignité est également notre force. La lutte contre les spéculateurs immobiliers, contre les bailleurs profiteurs, contre la rapacité des fonds de placement immobiliers, contre les régies sourdes aux doléances de locataires, ne relève pas d’une vindicte sociale quelconque. Cette lutte, c’est une lutte pour la dignité et contre l’injustice sociale.

L’ASLOCA Suisse a l’ambition de fortifier encore plus ses structures et son image afin de renforcer son influence politique et sa capacité de mobilisation, notamment pour répondre à la tentative de saccage du droit du bail par la majorité actuelle aux Chambres fédérales. C’est ainsi qu’en quelques années notre secrétariat central est passé d’une personne à quatre personnes, toutes avec des tâches complémentaires pour mener à bien notre action nationale, tout particulièrement en vue de la campagne nationale sur notre initiative et les futurs référendums.
Au-delà du renforcement de notre secrétariat, et nous l’avons déjà dit ici, nous avons pu constituer, avec l’appui des sections, un trésor de guerre, certes modeste par rapport aux adversaires des locataires, mais indispensable pour affronter l’arrogance et la cupidité des milieux immobiliers. La force de l’ASLOCA Suisse va de pair avec la consolidation à long terme de ses ressources financières au-delà de l’urgence de la campagne sur notre initiative et les référendums. Ici aussi, nous sommes sur la bonne voie.

Mais, pour que notre force soit vue et reconnue, il faut aussi passer par une unité d’image. Que les habitantes et habitants de Saint-Gall à
Genève, de Bâle à Chiasso nous reconnaissent immédiatement. Qu’ils associent notre mouvement des locataires à une seule image, identique à tous les niveaux d’engagement et dans toutes les régions du pays. Cette unité visuelle est indispensable à un lien fort d’appartenance nationale à l’ASLOCA et de référence de l’ASLOCA. Qui imaginerait aujourd’hui le TCS, Unia ou un parti politique avec des déclinaisons graphiques différentes dans chaque section ou par région linguistique? Cela paraît absurde. Et cela l’est. Cette mue visuelle, toujours difficile, que les syndicats et les partis politiques ont déjà opérée, devra avoir lieu aussi pour l’ASLOCA. Ce cap passé, nous pourrons vraiment nous sentir plus forts car nous aurons pu dépasser nos replis identitaires locaux internes pour accroître notre appartenance à un mouvement national fédérant nos 220 000 membres actuels et tous ceux qui nous rejoindront!

Carlo Sommaruga

Président de l’ASLOCA Suisse