ASLOCA-TransJura – Rejet de la motion « Davantage de transparence dans la fixation des loyers »

La motion socialiste et soutenue par l’Asloca « Davantage de transparence dans la fixation des loyers » a été rejetée par le Parlement jurassien le 26 septembre dernier

Le texte, qui avait pour but d’obliger les bailleurs à déclarer le dernier loyer au nouveau locataire, n’a pas convaincu. Ses opposants ont notamment invoqué une situation particulière dans notre région où le taux de vacance des logements reste élevé. Un argument dont l’Asloca connaît bien la fragilité, le taux de vacance reflétant davantage une augmentation des logements de haut standing, pas forcément recherchés par les locataires jurassiens, qu’un véritable élargissement de l’offre. Sans compter que cet accroissement de logements chers et potentiellement vides exerce une pression à la hausse sur tous les loyers. Avec le refus de cette motion, le canton du Jura a perdu l’occasion de rejoindre la majorité des cantons romands ayant déjà pris des initiatives en faveur d’une plus grande transparence dans la fixation des loyers.