ASLOCA-TransJura – Passage de témoin

Après 7 ans à ce poste, Christelle Guélat Koller quitte la coprésidence de l’association de défense des locataires, section Jura-Jura bernois. L’assemblée générale qui s’est tenue le 25 avril à Moutier a élu Joanne Broquet pour la remplacer. La jeune assistante sociale domiciliée à Courtételle fait partie du comité de l’ASLOCA-TransJura depuis deux ans et demi, elle continuera de fonctionner en duo avec Paul d’Ans. Par ailleurs, deux nouveaux membres ont rejoint le comité : Christine Milani et Janique Perrin, toutes deux de Delémont. C’est ainsi un comité en partie renouvelé qui poursuit son engagement au service des locataires dans la région.

De gauche à droite: Joanne Broquet, Christelle Guélat Koller, Paul d’Ans

Lors du traditionnel rapport d’activité, la coprésidente a relevé le travail effectué par la permanence de l’ASLOCA-TransJura. Les heures de travail ne diminuent pas car les cas traités s’avèrent de plus en plus complexes. Le besoin de conseils est donc toujours aussi important. Cependant il y a toujours beaucoup de mouvements au niveau des membres. Les nouvelles admissions compensent à peine les démissions ce qui fragilise l’association au niveau financier.

En 2016, plusieurs membres du comité ont également participé au programme d’échange entre sections qui a été organisé par l’ASLOCA Suisse. Un partage des expériences a été effectué notamment dans les domaines de la gestion des membres, du conseil juridique et de l’organisation des sections. Autre moment fort de l’année relevé dans le rapport de la coprésidente : le dépôt le 18 octobre à Berne de l’initiative de l’ASLOCA pour davantage de logements abordables.