NEUCHÂTEL – Élections du 2 avril 2017: Des candidats représentatifs des locataires

Les élections cantonales neuchâteloises du 2 avril 2017 constituent un enjeu important pour les locataires dans un canton où leur proportion est supérieure à la moyenne suisse (environ 70%). Deux actions sont à entreprendre en priorité:

  1. La formule officielle. La nécessité de l’utilisation de la formule officielle remise en début de bail est variable dans le canton puisque la pénurie de logements est évaluée en fonction des districts (et de la taille des appartements!) par le truchement de renvois législatifs nombreux. Or, le canton se définissant aujourd’hui comme un espace, il conviendrait de considérer que globalement le canton est en crise et que la formule est par conséquent obligatoire sur tout son territoire.
  2. Les logements d’utilité publique. Le canton de Neuchâtel a adopté il y a quelques années une loi et accepté un crédit-cadre permettant la construction de logements d’utilité publique. C’est bien et louable, mais aujourd’hui, si les projets existent, ils peinent à voir le jour et à se concrétiser. L’Etat, propriétaire de nombreux terrains, a un rôle à jouer en constituant des droits de superficie pour les acteurs d’utilité publique.

Joël Desaules au Grand Conseil

avocat – 51 ans – Les Verts

“Pour un habitat social et durable”
Père de trois filles, j’ai rejoint l’étude d’avocats Desaules & de Weck-Immelé à Neuchâtel en 2011 et j’ai été élu au Conseil général en 2015. Je préside l’association Habitat Durable Neuchâtel et représente les locataires au sein de la Chambre de conciliation en matière de bail à loyer du Tribunal de La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel et Boudry. Très conscient d’un développement durable, je me suis investi en 2016 dans la création de la Coopérative solaire Neuchâtel (coopsol.ch).


Sylvie Fassbind-Ducommun au Grand Conseil

avocate, députée – 63 ans – socialiste

“Etre à l’écoute de vos préoccupations”
Avec quatre enfants que j’ai élevés seule, j’ai exercé mon activité d’avocate au barreau comme indépendante, en ayant créé ma propre étude. J’ai l’énorme chance d’avoir pu concilier mon rôle de mère et ma fonction d’avocate, que j’ai toujours exercée avec beaucoup de plaisir en cherchant à être proche de ceux qui en ont le plus besoin, souvent les plus fragiles de notre société. Je représentante les locataires à la Chambre de conciliation du canton de Neuchâtel.


Jonathan Gretillat au Grand Conseil

avocat – 29 ans – socialiste

“Penser global, agir local”
Que ce soit au Parlement communal de Neuchâtel, où je siège depuis huit ans, ou dans ma pratique d’avocat au barreau, le logement et la politique immobilière sont au coeur de mon action quotidienne. Aujourd’hui, je souhaite poursuivre cet engagement et apporter ma pierre à l’édifice au Grand Conseil neuchâtelois. Ma conviction: agir localement et concrètement pour une société ouverte sur le monde, solidaire et respectueuse de l’environnement, de l’égalité des chances ainsi que des générations futures.


Baptiste Hurni au Grand Conseil

avocat – 30 ans – socialiste

“Des logements à loyer abordable”
Député depuis dix ans, je m’engage pour que la prochaine législature soit celle de la concrétisation en matière de construction de logements à loyer abordable. S’il faut saluer les dernières réalisations (les Héliotropes à Cernier, Le Corbusier à La Chaux-de-Fonds), le marché neuchâtelois reste trop spéculatif et a besoin de davantage d’appartements sortis de la pression du rendement. A travers l’application cantonale de la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire, le canton dispose d’un puissant outil pour encourager ce type de logement.


Philippe Merz au Grand Conseil

directeur du CEFNA – 56 ans – socialiste

“Un canton, un espace moderne et solidaire”
Titulaire d’une licence en science politique, je suis membre du Parti socialiste depuis 1978 et membre de l’ASLOCA dès 1988. Représentant des locataires auprès de l’autorité régionale de conciliation, j’ai pris la présidence de l’ASLOCA des Montagnes neuchâteloises avec le but avoué de réussir la fusion avec l’ASLOCA du Littoral. Cela a conduit à une professionnalisation de la protection des locataires dans le Haut du canton.


Céline Vara au Grand Conseil

avocate et prés. des Verts neuchâtelois – 32 ans – Les Verts

“Qualité de vie pour tous”
Engagée chez les Verts depuis treize ans, j’ai siégé au législatif de ma commune de Cortaillod avant d’être élue au Conseil communal. Mes dicastères principaux regroupaient la mobilité, les travaux publics, l’action sociale et l’accueil extrafamilial. A l’été 2016, j’ai quitté la politique communale pour reprendre la présidence de mon parti et préparer la naissance de ma fille. Parallèlement, j’exerce comme avocate indépendante et représente les locataires au sein de la Chambre de conciliation.


 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *