Lettre ouverte à la commission du Conseil des Etats

Dites Non aux loyers abusifs !

Madame la Conseillère, Monsieur le Conseiller aux Etats,

La Suisse ne connaît ni contrôle ni surveillance des loyers mais seulement une lutte contre les abus, par l’action des locataires eux-mêmes : ceux-ci peuvent contester un loyer initial qui leur paraît abusif. Mais Hans Egloff, président des propriétaires alémaniques (HEV), veut vider ce droit de son sens et empêcher de réduire des loyers. Sans ce droit, les prix locatifs s’envoleraient plus haut encore. N’autorisez pas des rendements exagérés – quand des familles aussi peinent à trouver des appartements abordables.

Au Parlement, d’autres propositions sont en route pour lever toutes limites aux hausses de loyers. Votre commission peut éviter d’affaiblir la protection des locataires, en rejetant l’initiative Egloff. Vous respecterez ainsi la Constitution (art. 109), qui entend protéger de loyers abusifs. Et vous préserverez la paix du logement.

Comptant sur votre appui, nous vous prions d’accepter, Madame la Conseillère, Monsieur le Conseiller aux Etats, nos salutations cordiales.