Suisse – Taux hypothécaire de référence : Les propriétaires allégés de 15 milliards – les locataires trinquent

Grâce à un taux moyen des hypothèques descendu à 1.56%, les propriétaires payent cette année 15 milliards de francs en moins, en regard des intérêts qu’ils versaient en 2008. Dans le même temps, les loyers ont pourtant continué d’augmenter de 11% dans le pays. L’Association suisse des locataires (ASLOCA) invite les locataires à exiger la baisse à laquelle ils ont droit depuis la dernière modification de leur loyer – s’ils ne l’ont pas encore fait.

L’Office fédéral du logement publie ce matin le taux hypothécaire de référence, qui reste à 1.5% depuis le 1er juin 2017. Ce taux était à 3.5% en 2008 : les propriétaires qui payaient ainsi 30 milliards d’intérêts il y a neuf ans en versent moins de 15 milliards en 2017. Les loyers ont poursuivi leur hausse durant la période. Au regard du droit du bail, c’est un détournement de fonds phénoménal au détriment des locataires. Il faut oser demander par écrit la diminution de son loyer pour l’obtenir, tandis que les bailleurs n’attendraient guère pour élever les prix locatifs, si le taux de référence remontait.

Ecrire à son bailleur en vaut la peine : un loyer net de 1500 francs par exemple, inchangé depuis mai 2015 (taux à 2% encore), autorise une réduction du prix mensuel de 84 francs, soit plus de 1000 francs par an. La baisse peut être bien plus importante, si le loyer n’a pas changé depuis plusieurs années. Sur le site www.asloca.ch le calculateur indique automatiquement le loyer qui résulte de la baisse du taux, en fonction du montant actuel et du moment de sa dernière modification. En Suisse, des dizaines de milliers de locataires ont consulté le calculateur depuis juin dernier. Beaucoup ont imprimé la lettre-type, pour demander la diminution à laquelle ils ont droit.