SUISSE – Taux hypothécaire de référence : Ils veulent légaliser les loyers excessifs

Le droit du bail est trop faible en Suisse et ne protège que les locataires qui ont le courage d’agir. Le lobby immobilier veut rendre cette action plus difficile encore par des conditions supplémentaires et en normalisant les abus. Les bailleurs pourraient ainsi plus facilement augmenter les loyers et s’opposer aux demandes de baisses fondées sur la réduction du taux de référence. L’ASLOCA combat ces propositions immobilières.  

L’Office fédéral du logement a publié ce matin le taux hypothécaire de référence, qui reste à 1.5%, après sa diminution en juin dernier. Une fois de plus, seule une petite minorité de bailleurs a répercuté cette baisse sur les loyers. Plus de cent mille locataires se sont informés de leurs droits sur les sites de l’ASLOCA, ont utilisé le calculateur en ligne ou imprimé la lettre-type demandant la réduction de leur loyer. Si la/le locataire n’agit pas, le bailleur peut contourner sans risque les règles du droit du bail. Celles-ci prescrivent la baisse du loyer suite à une réduction du taux de référence.

Par une série de 9 initiatives parlementaires, le lobby immobilier entend retirer aux locataires les facultés d’user de leurs droits. En augmentant les rendements autorisés et en verrouillant de fait les loyers du marché, il veut anéantir les possibilités de réduire un loyer abusif.

Service-info: Il est encore temps de demander une baisse de votre loyer. Consultez le calculateur sur www.asloca.ch ou cliquez ici.