SUISSE – Taux de référence inchangé à 1.5%: calculateurs de loyer pris d’assaut

Si le taux hypothécaire de référence reste inchangé depuis le 1er juin, jamais les locataires n’ont tant utilisé les calculateurs de loyer à disposition sur internet que ces trois derniers mois et tant téléchargé une demande de baisse au bailleur. En fonction d’un taux de référence à 1.5%, l’exigence de loyers réduits a trouvé un large écho dans les médias comme sur les sites de l’ASLOCA. Les locataires restent toujours invités à demander la baisse nécessaire.

L’Office fédéral du logement annonce ce jour le maintien du taux de référence au niveau record de 1.5%, atteint le 1er juin 2017. En un trimestre, les visites des sites de l’Association suisse des locataires (ASLOCA) ont plus que doublé dans les trois régions linguistiques en regard de la même période de l’an passé ; elles ont dépassé le demi-million. Des locataires ont téléchargé 50’000 fois des lettres-types aux bailleurs. Les calculateurs ont été fréquentés plus de 140’000 fois dans le pays. Les permanences de l’ASLOCA s’efforcent de répondre aux demandes très nombreuses.

Il est vraiment temps de demander la baisse de son loyer. La diminution s’applique à l’échéance du bail depuis la dernière modification du loyer, souvent intervenue il y a plusieurs années : elle peut donc permettre aux ménages de gagner plusieurs milliers de francs par an. Les locataires adressent leur requête en respectant le délai prévu par le contrat de bail. Ils sont dès lors protégés de mesures de rétorsion durant trois ans. Les sections de l’ASLOCA conseillent volontiers leurs membres, si la baisse accordée reste insuffisante.

Depuis 2009, les loyers auraient dû diminuer dans un volume de 7 milliards de francs, en raison des réductions successives du taux hypothécaire de référence. Dans les faits, ils ont à l’inverse augmenté de 2,5 milliards en Suisse. Ces montants appartiennent aux locataires et doivent donc leur revenir.