Droit au logement

n°232 – octobre 2017

Editorial

Je suis fière et heureuse de reprendre les rênes du Droit au logement. Habitante de Delémont, journaliste durant de nombreuses années au Syndicat du personnel des transports à Berne, je connais bien la Suisse romande et me réjouis d’entrer dans le monde de la défense des locataires.
C’est en lisant un magnifique livre que m’est venue l’idée du dossier sur la solidarité entre voisins. «La mélodie des jours», de Lorraine Fouchet, raconte comment une femme a priori bien seule, à qui on vient de diagnostiquer un cancer du sein, déclenche un formidable élan de solidarité entre proches voisins, par le biais d’une plateforme Internet. Plein d’interactions entre ces différentes personnes, vivant souvent seules, voient ainsi le jour. J’ai voulu aborder cet aspect essentiel du voisinage dans mon premier dossier du Droit au logement. Traiter de tous les échanges possibles entre voisins et de ce qu’ils apportent me paraissait une belle façon de débuter.
Dans ce numéro, nous abordons également les statistiques trompeuses concernant le taux de vacance des logements en Suisse, ainsi que la contestation du loyer initial, possible même en cas de statu quo ou de baisse de loyer.
Un succès est également à relever, en page 10: une locataire a vu son loyer être réduit après s’être plainte de nuisances durant un chantier de longue durée dans son quartier.

Bonne lecture!

Henriette Schaffter
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.