Droit au logement

n°227 – novembre 2016

Editorial

Qu’ils débarquent avec fracas ou sans crier gare quand ils envahissent les quartiers populaires pour offrir de nouveaux logements aux plus aisés, les investisseurs immobiliers ne sont pas toujours les maîtres des lieux. Bienvenue dans l’analyse de la gentrification. Un concept de la sociologie urbaine qui définit la transformation et l’évolution de nos villes. Passionnant.

L’événement de cet automne reste le dépôt, à peine une année après l’avoir lancée, de l’initiative de l’ASLOCA «Davantage de loyers abordables». Un vrai succès qui démontre bien la nécessité pour la population suisse de retrouver des loyers décents.

Comme d’habitude, vous pourrez découvrir dans cette édition l’importance de faire valoir ses droits en tant que locataire, que ce soit pour le contenu de la formule officielle lors de la conclusion d’un nouveau bail, pour le signalement des dégâts à l’état des lieux de sortie ou lorsque les loyers prennent l’ascenseur à la suite d’une rénovation. Mais surtout lorsque vous êtes un jeune locataire.

Quant à l’ASLOCA Vaud, elle fait fort sur la Toile avec les mésaventures de «Kevin le pigeon». Caricature? Pas tant que ça.

Bonne lecture!

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.