Droit au logement

n°217 – décembre 2014

Editorial

Bien installé dans son sofa, on oublie qu’une télévision nécessite un signal pour nous permettre de capter des programmes. Comme nombre de personnes en Suisse romande, vous avez peut-être reçu un courrier de l’entreprise de téléréseau avec laquelle vous avez contracté un abonnement et réalisé qu’il n’y a qu’un fil qui vous évite l’écran noir du jour au lendemain. Selon nos dernières informations, le signal de Cablecom a déjà commencé à être coupé en Suisse centrale, mais il ne le sera à Lausanne qu’au printemps prochain. Il est temps de changer de téléviseur, même si ce dernier, lorsqu’il est éteint, fait vraiment l’effet d’un écran noir dans le salon!

Dans ce journal vous découvrirez au niveau suisse que, sur leurs terrains, les CFF ne sont pas obligés de proposer des logements à loyer abordable. L’ASLOCA n’est pas d’accord. Vous lirez aussi que les plates-formes en ligne pour trouver un hébergement n’inquiètent pas du tout le Conseil fédéral. Heureusement le Tribunal fédéral met le holà aux rendements excessifs des immeubles subventionnés et exige un projet de transformation concret pour accepter une résiliation de bail donnée en vue d’effectuer des travaux. Quant aux bailleurs trop gourmands, ils se sont fait taper sur les doigts en conciliation du côté de Fribourg. Et à Genève l’ASLOCA n’a pas dit son dernier mot et vient de lancer une initiative et un référendum.

Bonne lecture et surtout Joyeuses Fêtes de fin d’année!

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.