Droit au logement

n°215 – juin 2014

Editorial

Sur Internet comme ailleurs on trouve le meilleur et le pire. On y rencontre surtout de plus en plus de liens directs qui permettent aux personnes qui ont pris l’habitude de surfer de vivre leur vie en dehors des chemins balisés.

C’est exactement ce qui est en train de se produire avec des phénomènes comme la sous-location de son bien loué en s’inscrivant sur certaines plates-formes en ligne. Est-il temps de légiférer pour imposer à ces «marchés parallèles» des règles comme à des professionnels? Faut-il cadrer ces actions privées, qui ont pourtant l’avantage de créer un véritable réseau social? La question reste posée.

Dans ce journal, vous allez aussi pouvoir constater que le Grand Conseil genevois ne veut plus tenir ses promesses de respecter les acquis des locataires, notamment dans le gigantesque projet de construction Prailles-Acacias-Vernets.

Et que le Grand Conseil vaudois ne veut pas rendre l’accès au Registre foncier gratuit pour les locataires.

C’est sûr. La cause et la défense des locataires restent un domaine d’actualité!

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.