Droit au logement

n°211 – septembre 2013

Editorial

Nous ne sommes pas tous égaux face au bruit. Nous n’en avons pas tous la même perception. Mais, lorsqu’il devient dominant et ne nous laisse plus d’espace pour le silence dans notre propre habitation, nous nous retrouvons prisonniers de cette nuisance sournoisement envahissante. Des normes, des valeurs limites tentent de nous en protéger, des moyens antibruit, des conseils concernant par exemple la qualité des pneus de nos voitures cherchent à nous rendre attentifs à notre propre tendance à participer à la pollution sonore de notre environnement (p. 7-10). Pourtant la réalité ne nous laisse aucun doute: à moins de vivre dans un havre de verdure, le bruit est une nuisance avec laquelle il nous faut composer. Défi nitivement.

Dans ce journal vous aurez aussi la désagréable surprise de constater que le Tribunal fédéral ne soutient pas nécessairement les locataires (p. 5) de même que certaines Caisses de pension du côté de Delémont (p. 6). Heureusement l’ASLOCA reste bien présente, notamment à Morges et ce depuis 40 ans! Elle les a fêtés cette année.

Quant aux locataires du bout du lac, ils vont connaître le nom des quatre candidats genevois au Grand Conseil et au Conseil d’Etat soutenus par l’ASLOCA (p. 12). Voter et faire voter pour eux, c’est assurer la protection des locataires.

Bonne lecture!

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.