Droit au logement

n°210 – mai 2013

Editorial

Cultiver ses propres légumes en ville à deux pas de chez soi reste une donne sur laquelle les promoteurs immobiliers devraient prendre le temps de se pencher. Et si l’on ne se sent pas la main suffisamment verte pour s’atteler à un vrai jardin familial (170 à 200 m2), il existe depuis quelques années à Lausanne comme à Genève la tendance à la création de miniparcelles au milieu des pelouses qui entourent les immeubles. Juste de quoi se faire plaisir!

Le marché du logement – l’Office fédéral de la statistique nous le révèle une fois de plus – compte une augmentation de propriétaires, surtout dans les grandes villes. A Genève, il faut savoir qu’un locataire est entendu lorsqu’on lui signifie un congé économique abusif et le bailleur remis à sa place, même s’il a fallu entreprendre une procédure qui aura duré plus de six ans!

A Fribourg, les locataires ne veulent plus entendre parler de frais de conciergerie exorbitants, à Porrentruy, l’ASLOCA TransJura se félicite d’avoir permis l’annulation d’une résiliation de bail et, au bout du lac, l’ASLOCA Genève se joint à la lutte contre la démolition d’un nombre important de logements au centre-ville dans le quartier des Grottes pour permettre l’agrandissement de la gare.

Voilà un petit tour de l’actualité suisse et romande pour vous, les locataires!

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.