Droit au logement

n°208 – février 2013

Editorial

Quasi un mariage sur deux finit en divorce! Et c’est fou ce que ça engendre comme difficultés, d’autant plus avec des enfants. Au-delà de l’aspect personnel, familial, affectif et financier, il ne faut pas oublier le marché du logement (lire p. 7-10). Avoir une chambre chez papa et une autre chez maman, ça en fait des mètres carrés partiellement utilisés! Comme depuis 2006 le nombre de divorces a tendance à baisser, on peut se demander si la cherté des loyers et la difficulté à trouver un logement adéquat dans les villes n’inciteraient pas les couples à réfléchir à deux fois avant de prendre une telle décision!

Dans ce journal, vous pourrez aussi découvrir les consignes de vote pour la révision de la loi sur l’aménagement du territoire (p. 4-5). Vous l’aurez deviné sans doute, l’ASLOCA recommande de voter oui le 3 mars 2013. Pensez-y.

Autre sujet pertinent: le logement des étudiants et des jeunes en général à Genève. Rien ne va plus. Il manque toujours des chambres. On estime à un millier les étudiants qui ne peuvent pas se loger dans la ville.

Enfin, cheval de bataille de l’ASLOCA depuis des années, la contestation du loyer initial revient dans l’actualité avec un arrêt fédéral qui lui fait la part belle (p. 6 et 11). Bravo aussi à l’ASLOCA Fribourg (p. 14) qui a lancé un concours de dessins humoristiques pour mieux se faire connaître.

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.