Droit au logement

n°196 – septembre 2010

Editorial

La mise en place de nouveaux statuts pour l’ASLOCA Suisse donne un signal fort pour les locataires de ce pays. Dorénavant, ils peuvent se targuer de posséder une véritable force politique dans leurs régions comme au niveau national. On ne peut que féliciter les acteurs qui se sont attelés à ce projet qui saura faire parler de lui.
Néanmoins le journal que vous tenez sous vos yeux vous apporte d’autres surprises. Notamment la nouvelle publication de l’ASLOCA Romande. Concrète, didactique, elle apporte un éclaircissement bienvenu à l’occasion de l’entrée en vigueur de la Loi fédérale de procédure civile qui uniformise les procédures jusque-là du ressort des cantons.
Vous pourrez lire encore dans ce journal l’histoire de ce bailleur qui croyait avoir tous les droits envers son locataire, notamment celui de vider l’appartement en son absence. Eh non! Ça ne se fait pas et c’est un arrêt du Tribunal fédéral qui l’affirme.
Et puis il y a aussi cette idée de vivre dans un container, une idée qui pourrait devenir un réel trend chez les étudiants. Mais il y a surtout un rendez-vous vaudois à ne pas manquer, celui du 26 septembre 2010. Les locataires vaudois pourront alors exprimer haut et fort dans les urnes qu’ils veulent conserver la gratuité de leur Tribunal des baux. Et ils ont bien raison!

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.