Droit au logement

n°180 – juin 2007

Editorial

LA FORCE DE L’ASLOCA

L’ASLOCA est une organisation crédible, respectée et forte. Ces qualités, elle les a acquises au fil du temps et les renforcent continuellement par son action permanente en faveur des locataires.
Crédible l’ASLOCA l’est en raison du nombre élevé de locataires qui lui font confiance en adhérant afin de bénéficier d’une défense contre leur bailleur. La qualité des services proposés stimule les locataires, parfois réticents à faire valoir leurs droits. mais l’ASLOCA, a aussi la compétence de transiger dans un litige aux meilleures conditions pour le locataire. notre association est donc un instrument éclairé de mobilisation individuelle pour la défense de ses propres intérêts.
Respectée l’ASLOCA l’est en raison de la promotion concrète et de la défense collective efficace par nos sections de politiques sociales en matière de logement. Les initiatives cantonales sont nombreuses: à neuchâtel «Pour la construction et la rénovation de logements», à genève «Pour la défense des droits des locataires et des habitants» acceptée par le peuple, «L’or de la BNS pour le logement social» en attente ou encore celle dont la collecte des signatures est en cours. C’est le succès de l’initiative du mieterverband de Berne «Günstig wohnen» ou encore le dépôt récent des signatures de l’initiative bâloise «Pour des logements accessibles et contre des rénovations excessives».

Mais L’ASLOCA a aussi la capacité de rejeter les accords insuffisants et de discuter autour de ses initiatives ou référendums des compromis solides. Ainsi le retrait de l’initiative bernoise en faveur d’une bonne loi d’aide au logement ou l’accord sur les surélévations d’immeubles à genève.
Forte l’ASLOCA l’est par son action dynamique en matière de droit du bail. Alors qu’au cours des années 1990 la majorité parlementaire tentait d’obtenir la libéralisation des loyers, notre association dé- posait l’initiative populaire «pour des loyers loyaux». Au-delà du rejet de l’initiative en 003, notre action aura évité le pire aux locataires. de même, par l’organisation couronnée de succès du référendum contre la révision du droit du bail notre association a montré sa capacité à agir. Mais l’ASLOCA a aussi la capacité de s’asseoir à la table de négociation au plus haut niveau et d’examiner toutes les solutions innovantes, en sachant bien où sont les limites à ne pas dépasser pour les locataires.
L’articulation des engagements à ces trois niveaux est le garant de la cohérence à long terme du mouvement de défense des locataires.

Carlo Sommaruga

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.