Droit au logement

n°230 – mai 2017

 

Editorial

«Les locataires n’ont rien à gagner d’un refus de la Stratégie énergétique 2050.» Vous trouverez dans ce journal (p. 16) la position de l’ASLOCA Suisse concernant la votation populaire du 21 mai 2017. Toujours au niveau fédéral, déception pour les locataires. Le Conseil fédéral propose un contre-projet à l’initiative «Davantage de logements abordables» qui n’apporte pas grand-chose (p. 4). Dans les cantons, Fribourg, Neuchâtel et Valais publient un guide sur la densification (p. 10) et Christelle Guélat Koller, la coprésidente de l’ASLOCA TransJura, cède sa place à Joanne Broquet (p. 14). Sa plume vive et précise a été beaucoup appréciée dans le journal. Merci Christelle et bienvenue Joanne! Quant au dossier (p. 6-9), il vous propose une plongée dans le monde lumineux. Tout un programme!

Quant à moi, je voulais vous dire qu’après huit ans à la tête du Droit au logement, je ressens le besoin d’explorer d’autres horizons. Je l’avoue, cela a été une belle aventure de vous accompagner, vous les locataires, dans les méandres juridiques et dans vos réalités quotidiennes. L’aventure se termine en beauté avec cette nouvelle formule tout en couleur, dans un format plus pratique, plus magazine, plus moderne, plus léger aussi, que vous avez accueillie si chaleureusement. J’en profite pour remercier l’équipe rédactionnelle pour sa contribution sans faille, notre imprimeur Jean-Charles Fellay à Sion, et surtout le graphiste Christophe Le Coz à Lausanne, qui a accompagné avec finesse et subtilité la révolution que représente pour un journal une nouvelle maquette. De tout coeur je vous remercie tous et parce que le temps passe mais ne s’arrête pas, je vous adresse mes meilleurs voeux pour la suite.

Claire-Lise Genoud
Rédactrice en chef

Vous souhaitez consulter l’ensemble du journal?
Il vous suffit de le télécharger et lire en ligne.

*Pour préserver la nature, veuillez éviter d’imprimer le document.